Publié le

La parole aux fondateurs de SymbioCen !

Docteur, vous êtes Docteur Vétérinaire et co-fondateur de SymbioCen. Pourquoi avez-vous eu envie de vous investir dans ce projet ?

Docteur BYNEN :

SymbioCen a la vocation d’apporter des compléments de soins à des animaux qui sont souvent négligés dans leurs particularités : les chats.
Dans ma pratique quotidienne, je travaille avec des chiens et des chats. Nous essayons de répondre à l’ensemble des demandes, mais nous voyons bien que nous sommes parfois obligés d’aller trop vite sur certains cas, car le fonctionnement de la clinique oblige à maintenir un rythme de travail respectueux des clients qui sont en salle d’attente. Nous ne pouvons donc pas toujours communiquer comme nous le souhaiterions, nous sommes obligés de réduire nos dialogues et je le déplore !
D’autant plus pour le chat, qui est un animal particulier : Il n’aime surtout pas qu’on le bouscule, et apprécie (voire revendique !) d’être traité avec douceur !
Il y a pour moi une vraie nécessité à travailler pour cet animal qui prend de plus en plus de place dans nos foyers.
SymbioCen est dédié au chat : nous sommes la première société en France à consacrer toutes ses capacités de conception de compléments de soin exclusivement au chat.
Le projet est ambitieux : se rapprocher de la communauté des amateurs de chats pour faire émerger des concepts et outils différents et bien spécifiques, respectueux de cet animal raffiné.

Docteur BOUVIER :

SymbioCen est pour moi la synthèse de deux expériences professionnelles : une expérience de travail en recherche et développement pour des laboratoires pharmaceutiques et une expérience de praticienne en clinique vétérinaire pour animaux de compagnie.
Très schématiquement, de ces deux expériences, je retiens qu’un animal a besoin de bons produits et services, parfaitement  adaptés à ses caractéristiques !
Or, dans nos cliniques, nous recevons des propriétaires de chiens et de chats.

L’homme et le chien ont une caractéristique commune qui fait que la compréhension mutuelle entre ces deux espèces est facile et presque spontanée : ce sont des animaux vivant en groupe, acceptant la relation hiérarchique.
Le chat est très différent : c’est un animal avant tout territorial, qui n’est pas dirigé par des relations hiérarchiques indispensables au groupe.
Ses comportements n’obéissent pas aux règles qui nous sont naturelles. Cette caractéristique rend son abord particulièrement exigeant : le chat nous donne un défi à relever !
Je suis fan de chats.
Et pour moi, SymbioCen, c’est l’opportunité d’apporter à cet animal des produits et services harmonieux, permettant de faciliter le bien-vivre de deux espèces qui cherchent à cohabiter dans le mystère de leurs différences…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.